Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
18 octobre 2008 6 18 /10 /octobre /2008 16:09

 

Les hadith qui parlent de la multiplication des richesses avant l’heurs sont très nombreux. Nous avons déjà cité, dans des points précédents, deux d’entre ceux-là ; d’une part, celui de Awf Ibn Malik dans lequel le prophète (sws) « Compte ces six choses parmi les signes de la fin du monde : ma mort, puis la conquête de Jérusalem, puis une épidémie qui vous décimera, comme celle qui décime les troupeaux, puis une multiplication des richesses telle que si on donnait à un pauvre cent pièces d’or, il ne s’en réjouirait guère… », d’autre part celui de Adiyy Ibn Hatim dans lequel le prophète (sws) dit : « …Si tu vis assez longtemps, tu verras l’homme sortir avec une poignée d’or ou d’argent pour chercher à qui les donner sans qu’il ne trouve personne pour les accepter. »

            Umar Sulayman al-Ashqar cmmente que ctte prophétie fait partie de celles qui se réalisent plus d’une fois à travers le temps. « Déjà s’était-elle réalisée-dit-il-du temps du calife ‘Umar Ibn ‘Abn-Aziz. De même qu’elle devra se réaliser au temps du Mahdi et de Jésus fils de Marie comme l’attestent des textes clairs de la Sunna authentique. »[251]

 

Remarque

 

Certains contemporains du calife ‘Umar Ibn ‘Abd al-Aziz racontent qu’à son époque on apportait des sommes faramineuses pour les donner aux pauvres, mais on ne trouvait guère qui les accepterait. Pour Bayhaqi, c’est à son sujet assurément que le prophète (sws) a dit : « Il y aura à la fin de ma nation un calife qui dispensera les richesses sans compter. » [252] Pour d’autres exégètes, ces propos insinuent plus le Mahdi attendu. [253]

 

Les marchés se rapprocheront

            Abu Hurayra rapporte que le prophètes (sws) a dit : « L’heure ne viendra pas que les tragédies apparaîtront, que les mensonges s’amplifieront et que les marchés se rapprocheront. » [254]

            «  les marchés se rapprocheront »  suppose trois interprétations estime Yusuf al-Wabil : la première est qu’ils se rapprocheront dans les prix affichés ; la seconde est qu’ils se rapprocheront vu les moyens rapides de se déplacer d’un marché à un autre ; et la troisième est qu’ils se rapprocheront vu les moyens rapides de connaître le cours d’un marché à un autre. [255]

 


[251] al-qiyama al sughra

[252] Rapporté par Muslim

(253] Sharh Muslim

[254] Rapporté par Ahmad

[255] ashrat al-sa’a

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires