Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
1 novembre 2008 6 01 /11 /novembre /2008 14:45

1. CAT STEVENS : (Maintenant Yousuf Islam). Britannique, anciennement Chrétien, et chanteur pop mondialement célèbre. (converti à l’Islam en 1973). Dirige maintenant un centre d’entre aide musulman à Londres.

« Il serait injuste de juger l’Islam à la lumière du comportement de certains mauvais musulmans, qui eux, seront toujours montrés sur les médias. C’est comme si on jugeait une voiture comme mauvaise parce que le conducteur de la voiture a bu et est rentré dans un mur. L’Islam guide tout  être humain dans tous les aspects de la vie quotidienne- dans ses dimensions physiques, mentales et spirituelles. Mais nous devons rechercher les sources de ces instructions : le Coran et l’exemple du Prophète. Alors nous pouvons voir l’Islam idéal.

            2. Ahmed Holt : Haute fonctionnaire Civile Britannique. A voyagé considérablement à la recherche de la vérité divine. S’est beaucoup dépensé dans la recherche et l’étude comprative du Judaïsme, de la Chrétienté et de l’Islam. (Converti à l’Islam en 1975).

« L’Epée de l’Islam » n’est pas une éppée d’acier. Je peux avancer cela par expérience, car l’épée de l’Islam m’a frappé au plus profond de mon être, en mon propre cœur…Et…non, cela n’a pas entraîné ma mort, mais au contraire, a fécondé une vie nouvelle ; cela a prouvoqué une prise de conscience, et m’a forcé à m’interpeller sur des sujets comme : qui suis-je et que suis-je et pourquoi j’existe ? »

            3. Bogdan Kopanski :(maintenant Bogdan Ataoullah Kopanski) : Américain, d’origine polonaise. Docteur en Histoire Politique :

A fait parcours très intéressant vers l’Islam et a affronté de sévères épreuves ; a été deux fois emprisonné par le régime Communiste Polonais (1965, 1981-82).

Converti à l’Islam en 1974.

«  Quand j’avais 12 ans, je rejetais la foi contradictoire et illogique de l’Eglise. Deux année plus tard, en 1962, j’ai été fasciné par la lutte victorieuse des musulmans algériens contre le colonialisme français. C’était la première « flèche  de l’Islam » à me toucher. Durant mes études secondaires et à l’université, j’étais un exemple typique de la génération de rebelle rouge (communiste). Mon cheminement vers la vérité du Saint-Coran était lente et imprévue…En 1974 J’ai visité la Turquie, je préparais ma thèse sur la politique du Sultan et Calife Suleiman Kanunis envers l’état polonais. Je fut alors surpris par la plus mélodieuse voix que l’humanité puisse produire : l’AZAAN, l’appel à la prière par un muezzin.

Mes cheveux se sont dressés sur ma tête. Une force étrange mais puissante me conduisit à la vielle mosquée d’Istanbul. Là, de vieux Turcs barbus et souriants, m’enseignèrent LE WOUZOU, (ablution). J’ai proclamé la SHAHADA en larmes, et j’ai fait ma première prière, la SALAAT maghrib.. J’ai alors balayé toutes mes idéologies de pacotille…Pour la première fois de ma vie, j’ai éprouvé une telle félicité, et je ressentais le plaisir de l’amour d’Allah dans mon cœur.

J’étais un musulmans… »

Partager cet article

Repost 0

commentaires