Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
1 novembre 2008 6 01 /11 /novembre /2008 15:17

 

Quand aux shî’ites, ils ne se réfèrent pas aux recueils de hadiths comme celui de Boukhari ou Muslim,..

 

Ils ont leurs propres versions qui sont eux plus fiables que celles des gens de la sunna, du fait qu’elles sont rapportées par les imâms de la famille du Prophète (sws).

 

Leurs conditions pour pouvoir rapporter le hadith étant :

1.      Le transmetteur doit être imâmite, de confiance, honorable et fiable ;

2.      Une continuité dans la chaîne des transmetteurs jusqu’à l’imam infaillible !

 

Mais les Zaydites et d’autres les ont contredit à ce sujet en disant : La transmission d’un rapporteur de confiance, honorable et fiable est acceptée même s’il n’est pas imâmite.

 

Pour ce qui est de leur condition que le transmetteur soit de confiance, nous trouvons des contraditions frappantes, par exemple :

 

1.      Zurât Ibn A’yun :

 

On constate que ‘Abd al-Husayn dit, pour la défense de Zurârat, dans « al-Muja’at », alors qu’il est le plus éminent transmetteur d’après Jafar al-Sadiq :

« Nous ne lui avons rien trouvé de ce qui a été imputé comme reproche. Tout cela n’est qu’outrage et hostilité de leur part. »

 

Si ce n’est que d’autres livres shi’ites affirment, d’après Zurârat, de la bouche de ja’far en personne :

« Zurarat a menti sur moi, qu’Allah maudisse Zurârât, qu’Allah maudisse Zurârât, qu’Allah maudisse Zurârât ! »

 

Et il a dit :

« Si Zurârat est malade est malade, ne le visite pas et s’il meurt, n’assiste pas à son enterrement. Zurarat est pire que les Juifs et les Chrétiens. »

 

Et il a dit :

« Certes, Allah (swt) a bouleversé le cœur de Zurarat. »

 

2.      Hishâm ibn al-Hakam:

 

Abd al-Husayn al-Musawi a dit à son sujet dans “al-Muraja’at”:

« Ceux qui veulent éteindre la lumière d’Allah émanant de Ses lustres l’ont accusé d’anthropomorphisme par jalousie et hostilité envers les membres de la famille du Prophète alors que nous connaissons mieux que tout son école juridique. »

Partager cet article

Repost 0

commentaires