Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
24 avril 2009 5 24 /04 /avril /2009 15:54

 

Préambule

 

Ibn Abbas (re) nous raconte, dans ce hadîth dont  la chaîne de transmission s’arrête à lui, les causes qui ont fait aboutir les chrétiens au monachisme, et comment les premiers moines sont partis de leurs contrées pour aller dans les déserts, les lieux abandonnés, et les sommets des montagnes, afin de préserver, pour eux-mêmes, leurs religion de laquelle leurs peuples voulaient les faire sortir.

          Puis sont venus après eux des peuples qui ne connaissaient pas les causes qui ont fait aboutir à la vie monacale. Ils pensaient que la vie monacale était la religion que Dieu (swt) avait légiférée pour eux. Alors les derniers ont suivi l’exemple des premiers, sans connaître les raisons qui ont conduit les premiers au monachisme. Ceux-là avaient fui leurs peuples craignant l’idolâtrie et la mécréance. Alors que la plupart des moines, après eux, ont suivi le monachisme, tandis qu’ils sont dans leur mécréance et leur idolâtrie, sauf quelques moines qui sont restés, dans les monastères et les tourelles, sur la voie des premiers, jusqu’à ce que leurs « survivants » aient cru au Messager de Dieu (Muhammad sws) –de qui ils attendaient l’envoie – lorsqu’ils l’ont reconnu grâce aux informations de la Thora et de l’Evangile.

 

Le texte du hadith

 

          Nassa’i a rapporté, dans son Sunan selon une chaîne de transmission authentique s’arrêtant à Ibn ‘Abbas (re), qu’il a dit :

Les rois, après Jésus fils de Marie (es) ont changé la Thora et l’Evangile, alors qu’il y avait, parmi eux, des croyants qui lisaient la Thora. On a dit à leurs rois :  « Nous ne trouvons pas de plus grand outrage que ce avec quoi nous insulte ceux-là : ils récitent   « Et ceux qui ne jugent pas selon ce que Dieu a fait descendre, alors voilà les mécréants »

Ces versets (sont les plus outrageants) en plus de ce avec quoi ils nous critiquent dans nos actions, lors de leur récitation. Convoque les donc afin qu’ils récitent comme nous récitons, et afin qu’ils croient comme nous croyons »

          Il les convoqua et les réunit. Puis il leur exposa la mort, à moins q’ils délaissent la lecture de la Thora et de l’Evangile, sauf ce qu’ils en ont changé. Ils dirent : « Vous ne voulez que cela ? Laissez nous donc (choisir) ! » Alors un groupe parmi eux dit : « Construisez-nous un minaret, puis faites-nous- y monter, puis donnez-nous de quoi monter notre nourriture et notre boisson, ainsi nous ne viendrons pas à vous. »

          Un groupe entre eux dit : « Laissez-nous parcourir la terre et errer çà-et-là, et nous boirons de ce boivent les bêtes sauvages. Et si vous avez main mise sur nous, sur votre terre, alors tuez-nous ».

          Alors, un groupe d’entre eux dit : « Construisez-nous des monastères dans les déserts, nous creuserons des puits et nous cultiverons des légumes. Ainsi nous ne viendrons pas à vous, et nous ne passerons pas chez vous, alors qu’il n’y a pas une personne parmi les tribus, sans qu’il n’ait un proche parent ou un ami intime parmi eux ».

          Ibn ‘Abbas (re) a dit : ils ont donc fait cela, et Dieu (swt) a descendu ce verset :

 

« Le monachisme qu’ils ont inventé, Nous ne leur avons nullement prescrit. [Ils devaient rechercher] seulement la satisfaction de Dieu. Mais ils ne l’ont pas observé comme il se devait. » [Coran 57/27]

 

          Les derniers ont dit : « Nous adorons comme a adoré untel, nous parcourons (la terre) comme untel a parcouru (la terre), et nous adoptons les monastères comme demeure, comme untel a fait. Mais eux sont dans leur idolâtrie, sans aucune science de la foi qu’ils ont suivie. Puis lorsque Dieu a envoyé le Prophète (Muhammad sws), il ne restait que peu entre eux : un homme descendu de sa tourelle, un homme revenu de son cheminement, et un habitant de monastère qui ont cru en lui (Muhammad (sws) et l’ont déclaré véridique. Alors Dieu (swt) a dit :

 

« Ô vous qui avez cru ! Craignez Dieu et croyez en Son messager pour qu’Il vous accorde deux parts de Sa Miséricorde. » [Coran 57/28]

         

          Ils auront deux récompenses : pour leur foi en Jésus, la Thora et Evangile, et pour leur foi en Muhammad (sws) et leur déclaration de sa vérité :

 

« Et afin qu’Il vous assigne une lumière à l’aide de laquelle vous marcherez. » [Coran 57/28] Et cette lumière est le Coran.

 

« Cela afin que les gens du livre sachent… » [Coran 57/29]

 

Ils vous ressemblent :

 

« …qu’lls ne peuvent en rien disposer de la grâce de  Dieu. » [Coran 57/29]

 

Explication du hadith

 

Dieu (swt) a confié aux savants des Enfants d’Israël la garde de la Thora et de l’Evangile :

 

« …Les rabbins et les prêtres, car on leur avait confié la garde du Livre de Dieu » [Coran 5/14]

 

            Mais ils l’ont altérée, soit en suivant les passions de leurs âmes ou les passions des gouverneurs, soit par leur consentement, soit à cause de ce que les gouverneurs leur faisaient subir comme menaces et châtiments. Contrairement, Dieu (swt) a protégé le Coran contre les altérations, car Dieu (swt) s’en est Lui-même chargé :

 

« En vérité, c’est Nous qui avons fait descendre le Coran, et c’est Nous qui en sommes le Gardien » [Coran 15/9]

 

          Cette altération est survenue après que Dieu (swt) a élevé Jésus (paix sur lui lui) au ciel, car la Thora et Evangile, au temps de Jésus, étaient saines d’altération. L’altération n’a pas atteint toutes les copies de la Thora et de Evangile, il est resté devant moi, quelques grands prêtres et moines possédant quelques copies de la Thora et de Evangile conformes à ce qui a été descendu de ces Livres. Et quelques Enfants d’Israël connaissent le Livre vrai et ils le récitent, montrant ainsi que la Thora a été altérée, tout comme Evangile.

          Il y avait dans la lecture de la Thora authentique et de Evangile authentique, de la part des cramponnés à la religion vraie, ce qui gênait  les corrupteurs. Car la Thora authentique, vraie et saine d’altération, oblige ses adeptes à juger d’après ce que Dieu (swt) a fait descendre, et dénigre ceux qui ne jugent pas avec, par la mécréance et l’injuste. C’est à cet égard que le Véridique (swt) a dit :

 

« Nous avons fait descendre la Thora dans laquelle il y a guide et lumière. C’est sur sa base que les prophètes qui se sont soumis à Dieu, ainsi que les rabbins et les prêtres jugent les affaires des juifs, car on leur a confié la garde du Livre de Dieu, et ils en sont les témoins. Ne craignez donc pas les gens, mais craignez-moi donc. Et ne vendez pas à vil prix Mes enseignements. Et ceux qui ne jugent pas d’après de que Dieu a fait descendre, voilà les mécréants. » [Coran 5/44]

 

Ceux qui ne jugent pas selon Evangile sont dénigrés par la perversité :

 

« Que les gens de Evangile jugent d’après ce que Dieu y a fait descendre. Et ceux qui ne jugent pas d’après ce que Dieu a fait descendre, ceux-là sont les pervers. » [Coran 5/47]

 

          Ces textes qui étaient présents dans la Thora et Evangile faisaient du tord à ces corrupteurs de la Thora et Evangile, car ces deux Livres les dénigrent par la mécréance, l’injustice et la perversité. Ont été annexé à cela, des textes qui critiquaient les actes que beaucoup pratiquaient. Alors ils ont demandé à leurs rois d’obliger ces gens à réciter la Thora et Evangile altérées, et qu’ils se conforment à ce quoi eux se sont conformés comme foi altérée.

          Le roi les a donc réunis et il les a menacés de mort s’ils ne délaissaient pas la vérité sur laquelle ils étaient, et qui contredisait la religion du roi et des égarés de son peuple. Alors ils ont exposé diverses propositions, au roi, qui les sauveraient de la mort, ainsi ils n’abandonneraient pas la vérité sur laquelle ils étaient. Certains ont choisi d’être dans les tourelles ou dans les monastères aux sommets des montagnes, où on leur monterait la nourriture et la boisson, et où ils ne se mêlerait pas des gens. D’autres ont choisi de parcourir la terre, errant çà-et-là sur l’immense terre de Dieu, comme  errent les bêtes sauvages, buvant l’eau des sources et des puits, s’alimentant de ce qu’ils cultiveront comme fruits de la terre. Le troisième groupe a demandé qu’on leur construise des monastères dans les déserts lointains, où ils vivront : ils y creuseront des puits et ils mangeront des légumes. Après cela, ils ne viendraient plus chez leur peuple et ils ne se mêleraient plus à eux. Leur peuple les a exaucés : ils avaient entre eux des relations de parenté et d’amitié qui les ont conduits à exaucer leur demande et à ne pas les assaillir.

          Ceci est donc l’origine du monachisme qui a été inventé par les chrétiens. Mais ils l’avaient inventé pour réaliser ce qu’a communiqué Ibn ‘Abbas. Puis, sont venus, après la première génération de moines, ceux qui ne connaissaient pas la raison qui a poussé leurs prédécesseurs à la vie aux sommets des montagnes, à parcourir la terre avec les bêtes sauvages, et à habiter dans les déserts et les lieux abandonnés. Ils pensaient seulement que leurs agissements faisaient partie de la religion et de la pitié, alors ils les ont imités en disant : « Nous adorons comme a adoré untel le moine, et nous parcourons comme untel a parcouru la terre », agissant ainsi, tandis qu’ils étaient  dressés sur leur mécréance et leur idolâtrie, alors que les premiers avaient agi ainsi pour fuir la mécréance.

Après l’envoie de la prophétie de Muhammad (sws), il ne restait, sur la vérité des premiers, que peu de gens du Livre : il y a trois personnes que Salman El-Fârissi (re) a rencontrées. Après l’envoie du Messager de Dieu (swt), le restant de ces croyants est venu vers lui (Muhammad (sws), venant de leurs tourelles, de leurs monastères et de leurs errances, et ils ont cru en lui (sws). Alors Dieu leur a inscrit deux récompenses : une récompense pour avoir suivi Jésus, et une récompense pour avoir suivi le sceau des prophètes : Muhammad (sws) :

 

« Ô vous qui avez cru ! Craignez Dieu et croyez en Son messager pour qu’il vous accorde deux parts de Sa Miséricorde, et afin qu’Il vous assigne une lumière à l’aide de laquelle vous marcherez, et afin qu’Il vous pardonne, car Dieu est Pardonneur et Miséricordieux. Cela afin que les gens du Livres sachent qu’ils ne peuvent en rien disposer de la grâce de Dieu, et que la grâce de Dieu est dans la Main de Dieu. Il la donne à qui Il veut, et Dieu est détenteur d’une grâce immense. » [Coran 57 : 28-29]

 

 

Morales et Utilités du hadîth

 

1-     La mise en évidence de la raison qui a fait aboutir les premiers chrétiens à  la vie monacale et à s’isoler des sociétés desquelles ils faisaient partie, car leur but était de fuir avec leur religion et de protéger leur croyance, et ce, non pour abandonner la vie et ses jouissances.

2-     La mise en évidence de la grande haine des gens de l’erreur envers les gens de la Vérité, et l’ampleur de leur oppression envers eux s’ils avaient le pouvoir entre leurs mains.

3-     L’altération de la Thora et de l’Evangile par les Enfants d’Israël, malgré la « survie » de quelques chrétiens sur la religion de Vérité au moment de l’envoie du Messager de Dieu (swt).

4-     Certains gens se sont adonnés à la vie monacale dans les tourelles et les montagnes, ignorant totalement la raison qui a conduit les premiers au monachisme. Ils pensaient seulement que le but de ceux qui ont adopté la  vie monacale était de s’isoler pour se vouer à l’adoration.

Partager cet article

Repost 0
Published by miss28
commenter cet article

commentaires