Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
18 septembre 2007 2 18 /09 /septembre /2007 01:05

Bismillahir rahmanir rahim

M : Etes-vous sûr que la Bible est sacrée ?

 

C : Oui, j’en suis persuadé ; c’est la parole de Dieu.

 

M : Lisez ce que dit Luc concernant ses écritures dans I : 2et 3.

 

C : suivant ce que nous ont transmis ceux qui ont été des témoins oculaires dès le commencement et sont devenus des ministres de la parole, il m’a aussi semblé bon, après avoir fait des recherches exactes sur toutes ces choses depuis leur origine, de te les exposer par écrit d’une manière suivie, excellent Théophile. »

 

M : Si Luc lui-même dit qu’il n’était pas témoin oculaire et que les connaissances qu’il a amassées venaient de témoins oculaires et non pas par inspiration divine, croyez-vous toujours que la Bible est la parole de Dieu ?

 

C : Peut être seulement cette partie-ci n’est pas la parole de Dieu.

 

M : L’histoire a montré que la Bible a connu des modifications au cours des siècle passés. La Version Standard Révisée 1952 et 1971 (The Revised Standard Version), la Nouvelle Bible Standard Américaine (The New American Standard Bible) et la nouvelle Traduction Mondiale des Saintes  Ecritures( The New World Translation of the Holy Scripture) ont toutes supprimé certains versets au regard de la Version du Roi (King James Bible). « Reader’s Digest » a réduit l’Ancien Testament de cinquante pour cent et le Nouveau Testament de plus ou moins vingt-cinq pour cent. Il y a quelques années les théologiens chrétiens voulurent supprimer tous les sexismes de la Bible.

 

Le terme « saint » veut dire que la Bible ne peut contenir d’erreurs ?

 

C : Oui en effet. Mais de quelles erreurs voulez-vous parler ?

 

M :Supposez qu’un verset mentionne qu’une certaine personne est décédée à l’âge de cinquante ans et qu’un autre verset mentionne que cette même personne est décédée à l’age de soixante ans, est-ce que les deux énonciations peuvent-elles être correctes ?

 

C : Non, les deux ne peuvent jamais être correctes. Il y en a une qui peut être exacte ou bien les deux sont incorrectes.

 

M : Si un livre saint contient des versets contradictoires, le considérez-vous comme étant un livre Saint ?

 

C : Bien sûr que non parce qu’une Ecriture Sainte est une révélation divine et il devrait donc être impossible qu’elle contienne des erreurs ou des versets contradictoires.

 

M :Alors, ce n’est plus une œuvre sainte.

 

C : Tout à fait. La sainteté disparaît.

 

M : Si c’est le cas, il est impossible de vous y fier a cent pour cent. Quelles pourraient alors être les causes ?

 

C : Il peut s’agit d’une erreur dans la transcription, de modifications délibérées par des copistes, d’omissions ou de compléments.

 

M : Si la Bible contenait des versets contradictoires, la considéreriez-vous encore comme étant sainte ?

 

C : Comme je ne vois pas de versets contradictoires dans la Bible, je crois que la Bible est Sainte.

 

M : Dans les deux Testaments. Voici quelques exemples de versets contradictoires :

 

II Samuel (8 :4)                                            I Chroniques (18 : 4)                                            

 

David lui prit mille chars,                            David lui prit mille chars,

 

sept cent cavaliers et vingt                           sept mille cavaliers, et

 

mille hommes de pied…                              vingt mille hommes de pied…

 

 

 

 Q. Sept cents ou sept mille ?

 

 

 

II Samuel (8 :9-10)                                                 I Chroniques (18 :9-10)

 

Thoï, roi de Hamath, apprit que

 

 David avait battu toute l’armée                              Thohu, roi de Hamath,

 

d’Hadadézer, et il envoya Joram,                             apprit que David avait

 

 son fils, vers le roi David,                                       battu toute l’armée d’Hadarézer,

 

 pour le saluer, et pour le féliciter                             roi de Tsoba, et il envoya Hadoram,

 

 d’avoir attaqué Hadadézer                                       son fils, vers le roi David, pour le

 

et de l’avoir battu. Car Thoï était                              saluer, et pour le féliciter d’avoir

 

 en guerre avec Hadadézer.                                       Attaqué Hadarézer et de l’avoir

 

 Joram apporta des vases                                          battu. Car Thohu était en guerre

 

 d’argent, des vases                                                   avec Hadarézer. Il envoya aussi

 

d’or et des vases d’airain.                                          Toutes sortes de vases d’or,

 

                                                                                   d’argent et d’airain.

 

Q. Thoï ou Thohu ? Joran ou Hadoram ? Hadadézer ou Hadarézer?

 

 

 

II Samuel (10 :18)                                                        I Chroniques (19 :18)

 

Mais les Syriens                                                           David leur tua les troupes

 

s’enfuirent devant Israël.                                              De sept mille chars et

 

Et David leur tua les troupe                                          quarante mille hommes de pied,

 

de sept cent chars et quarante                                       et il fit mourir

 

mille cavaliers ;                                                             Schophach, chef de l’armée.

 

il frappa aussi le chef

 

de leur armée, Schobac,

 

qui mourut sur place.

 

 

 

Q. Sept cents chars ou sept mille chars ? Quarante mille hommes ou cavaliers ? Schobac ou Schophach ?

 

 

 

II Rois ( 8:6 )                       

 

II Chroniques (22: 2)

 

Achazia avait vingt- deux ans lorsqu’il devint roi, et il régna un an à Jérusalem. Sa mère s’appelait Athalie, fille d’Omri, roi d’Israël.

 

Achazia avait quarante-deux ans lorsqu’il devint roi, et il régna un an à Jérusalem. Sa mère s’appelait Athalie, fille d’Omri.

 

                                               

 

  Question : Vingt-deux ans ou Quarante-deux ans?

 

 

 

II Rois (24:8)                                                                                 

 

II Chroniques (36:9)

 

Jojakin avait dix-huit ans lorsqu’il devint roi, et il régna trois mois à Jérusalem. Sa mère s’appelait Nehuschtha, fille d’Elnathan, de Jérusalem.

 

Jojakin avait huit ans lorsqu’il devint roi, et il régna trois mois et dix jours à Jérusalem. Il fit ce qui est mal aux jeux de l’Éternel.

 

 

 

Q. Dix-huit ou huit ans? Trois mois ou trois mois et dix jours?

 

II Samuel (23:8)      

 

II Chroniques (11:11)

 

Voici les noms des vaillants hommes qui étaient au service de David. Josheb Basschébeth, le Tachkemonite, l’un des principaux officiers. Il brandit sa lance sur huit cents hommes, qu’il fit périr en une seule fois.

 

Voici, d’après leur nombre, les vaillants hommes qui étaient au service de David. Jaschobeam, fils de Hacmoni, l’un des principaux officiers. Il brandit sa lance sur trois cents hommes, qu’il fit périr en une seule fois.

 

Q. Tachkemonite ou Hacmoni? Huit cents ou trois cent?

 

II Samuel (24: 1)     

 

            I Chroniques (21:1)

 

La colère de l’Éternel s’enflamma de nouveau contre Israël, et il excita David contre eux, en disant: Va, fais le dénombrement d’Israël et de Juda.

 

Satan se leva contre Israël, et il excita David à faire le dénombrement d’Israël.

 

                       

 

Q. Est-ce que l’Éternel (Dieu de David ) est alors Satan?            Que Dieu nous en préserve!

 

 

 

II Samuel (6:23)      

 

II Samuel (21: 8)

 

Or, Mical, fille de Saül, n’eut point d’enfants jusqu’au jour de sa mort.

 

Mais le roi prit les deux fils que Ritspa, fille d’Ajja, avait enfantés à Saül, Armoni et Mephiboscheth, et les cinq fils que Mical, fille de Saül, avait enfant à Adriel de Mehola, fils de Barzillaï;

 

                       

 

Q. Est-ce que Mical avait des enfants ou non?

 

Note: Le nom Mical dans II Samuel 21:8 est toujours présent dans la version du Roi James et dans la Nouvelle Traduction Mondiale des Saintes Écritures ( The New World Tranlation of the Holy Scriptures) qui est utilisé par les témoins de Jéhovah. Mais il a été remplacé par Mérab dans la Nouvelle Bible Standard Américaine de 1973 (The New American Standard Bible).

 

 

 

C : Je ne l'avais jamais vu, y en a-t-il encore beaucoup ?

 

                                             

 

M : Vous en voulez encore plus ? N'est-ce pas encore assez pour nier la sainteté de la Bible ? Regardons Genèse (6:3) : « Alors l'Éternel dit: Mon esprit ne restera pas toujours dans l'homme, car l'homme n'est que chair, et ses jours seront de cent vingt ans.»

 

  Mais quel âge avait Noé lorsqu'il mourut ? Il avait plus de cent vingt ans. Lisons Genèse (9:29) : « Tous les jours de Noé furent de neuf cent cinquante ans; puis il mourut.»

 

  Certains théologiens maintiennent que ce n'est pas l'âge maximal de l'homme qui atteindra cent vingt ans, mais que le déluge viendrait dans cent vingt ans. Même ceci ne correspond pas, parce qu'au moment du déluge Noé aurait du avoir six cents vingt ans (500 + 120), alors que la Bible mentionne six cents ans. Ecoutez ces versets : Genèse (5:32): « Noé, âgé de cinq cents ans....» Genèse (7:6) :« Noé avait six cents ans, lorsque le déluge d'eaux fut sur la terre.»

 

  Le christianisme croit que Dieu créa l'homme à Son image : blanc, noir ou autre, mâle ou femelle ? Nous pouvons lire ceci dans Genèse (1:26) : « Puis Dieu dit: Faisons l'homme à notre image, selon notre ressemblance....»

 

  Mais ceci est contredit dans Esaïe (40:18) et (40:25) :«A qui voulez-vous comparer Dieu ? Et quelle image ferez-vous son égale ?...A qui me comparerez-vous, pour que je lui ressemble ? dit le Saint.»

 

  C'est aussi le cas dans Psaume (89:6) : «Car qui, dans le ciel, peut se comparer à l'Éternel ? Qui est semblable à toi parmi les fils de Dieu ?»Et dans Jérémie (10:6-7) :«Nul n'est semblable à toi, Ô Éternel ! Tu es grand...Nul n'est semblable à Toi.»

 

 

 

C : Mais tout cela se trouve dans l'Ancien Testament.

 

 

 

M : Regardons maintenant le Nouveau Testament.

 

 

 

  Jean (5 : 37)

 

« Vous n'avez jamais entendu sa voix, vous n’avez point vu sa face... »

 

 

 

  Jean (14:9)

 

« Celui qui m’a vu a vu le père… »

 

 

 

  Jean (5 : 31)

 

« Si c'est moi qui rends témoignage de moi-même, mon témoignage n'est pas vrai. »

 

 

 

  Jean (8: 14)

 

« Jésus leur répondit: Quel que soit le témoignage je rende de moi-même, mon témoignage est vrai. »

 

 

 

  Voici seulement quelques-unes des contradictions dans le Nouveau Testament. Vous en trouverez d'autres si nous discutons ensemble sur la vérité des doctrines du christianisme moderne comme la Trinité, la Divinité de Jésus, la Descendance Divine de Jésus, le Péché Originel et la Rédemption, sans mentionner l'humiliation de beaucoup de Prophètes dans la Bible en les décrivant comme des adorateurs de faux dieux et en les accusant d'inceste, viol et adultère.

 

 

 

C : Où trouvez-vous cela dans la Bible ?

 

 

 

M : Noé est décrit en état d'ivresse à tel point qu'il se montre nu en présence de ses fils adultes. (Genèse, 9:23-24) :

 

« Alors, Sem et Japhet prirent le manteau, le mirent sur leurs épaules, marchèrent à reculons, et couvrirent la nudité de leur père; comme leur visage était détourné, ils ne virent point la nudité de leur père. Lorsque Noé se réveilla de son vin, il apprit ce que lui avait fait son fils cadet.»

 

 

 

  Salomon fut non seulement accusé d'avoir un grand harem mais aussi d'avoir adoré de faux dieux (I Rois, 11:9-10) :

 

«L'Éternel fut irrité contre Salomon... lui avait à cet égard défendu d'aller après d'autres dieux; mais Salomon n'observa point les ordres de l'Eternel.»

 

 

 

  Aaron, le Prophète qui a accompagné son frère Moïse chez le pharaon, fut accusé d'avoir fabriqué le veau d’or pour que les Israélites l'adorent (Exode, 1:4) :

 

«Il [Aaron] les [les anneaux d'or] reçut de leurs mains, jeta l'or dans un moule, et fit un veau en fonte. Et ils dirent: Israël ! Voici ton Dieu, qui t'a fait sortir du pays d'Égypte.»

 

 

 

  Vous pouvez aussi lire sur l'inceste du Prophète Lot avec ses deux filles (Genèse, 19:36) :

 

«Les deux filles de Lot devinrent enceintes de leur père.»

 

 

 

  Vous pouvez aussi lire qu'un Prophète était marié avec deux de ses sœurs en même temps (Genèse, 29:28) :

 

« Jacob fit ainsi, et il acheva la semaine avec Léa; puis Laban lui donna pour femme Rachel, sa fille.»

 

 

 

  Encore un autre Prophète qui est accusé d'adultère dans II Samuel (11:4-5) :

 

« Et David envoya des gens pour la chercher. Elle vint vers lui, et il coucha avec elle [la femme d'Urie]. Après s'être purifiée de sa souillure, elle retourna dans sa maison. Cette femme devint enceinte, et elle fit dire à David: "Je suis enceinte" »

 

 

 

  Ma question est la suivante : comment David peut-il être accepté dans la généalogie de Jésus si celle-ci a commencé avec une personne qui a commit l'adultère ? Que Dieu nous en préserve ! Est-ce que ceci n'est pas en contradiction avec ce qui es mentionné dans Deutéronome (23:2) :

 

« Celui qui est issu d'une union illicite n'entrera point dans l'assemblée de l'Éternel; même sa dixième génération n'entrera point dans l'assemblée de l'Éternel.»

 

 

 

  Une autre accusation d'inceste est portée contre Amnon, le fils David, qui aurait violé sa demi-sœur Tamar (II Samuel, 13:14) :

 

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires