Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
13 novembre 2007 2 13 /11 /novembre /2007 16:39

Bismillahir rahmanir rahim


- Croyez-vous en Jésus? Vous n’êtes pas musulman si vous ne croyez pas en lui comme prophète!
Oui?
Un point pour Jésus.
- Jésus, Issa (a) dans le Coran, fut-il oui ou non un des plus grands messagers de Dieu?
Oui nous l’acceptons.
Encore un point pour Jésus.
- Dans le Coran, Jésus est massioullah (traduit par christ), oui ou non?
Et Mohammad, dans le Coran, il est seulement raçouloullah, oui ou non?
Donc encore un point de plus pour Jésus.
- Dans le Coran, Jésus est né miraculeusement, oui ou non?
Et Mohammad, est-il né par un miracle de Dieu? Non.
Donc encore un point de plus pour Jésus.
- Jésus a-t-il, oui ou non, ressuscité un mort ?
Mohammad l’a t-il fait? Non.
Donc encore un point de plus pour Jésus.
Maintenant, réfléchissez: le jour de Ide, fête d’Abraham, il vous faut sacrifier un animal. Dieu vous recommande pour ce sacrifice, un animal de premier choix, sans défaut, le meilleur possible. Oui ou non?
Selon votre Saint-Coran, vos propres écritures, entre Jésus et Mohammad, qui est le premier choix et qui est le second choix?
DUR DUR!!

1er Octobre 1994, hebdomadaire “Le Point”, n°1150, couverture: “La vrai vie de Mahomet”. Ouvrons le magazine: le prophète “Mahomet” est là présenté sur 13 pages, le plus sérieusement du monde, avec toute la force, la conviction et la belle plume d’un journaliste “neutre”, comme un opportuniste, qui a concilié des rites païens à un monothéisme d’emprunt, peureux, et qui “sortait” les “révélations” en fonction de ses intérêts personnels! Le Coran? Un banal recueil de plagiat littéraire, d’un style emprunté.
Douche froide. C’est donc çà l’Islam? Bof...

Ce livre est destiné à tous nos frères et sœurs musulmans dont la foi et celle de leurs proches sont chaque jour, harcelées, voire entamées, soit par ces missionnaires chrétiens, soit par les ruses et calomnies des médias comme démontré avant, soit tout simplement par les quolibets ou perfides remarques d’”amis” croyants ou non.
Il apporte des informations, des analyses et des éléments de réponse à l’encontre des anathèmes les plus usités contre l’Islam et les musulmans.
Qu’il enrichisse la réflexion des uns, ou qu’il constitue pour d’autres un frêle bouclier, peu importe, l’important, l’important, c’est que pendant le court moment de lecture qui vous est proposé, votre pensée se dépouille de ses préoccupations quotidiennes pour mieux sentir, pour res-sentir notre confiance en Allâh et en son noble prophète Mohammad (sws).
Puisse-t-il potentialiser toutes les facettes de la foi qui embrase notre cœur, avant que ce dernier, cessant de battre, ne redevienne poussière. Destinée inéluctable, mes frères et sœurs.
Car seule une foi forte et fière peut nous protéger contre les blasphèmes et autres doux égarements auxquels nous invitent chaque jour notre milieu, en proie à la débauche des sens, de l’oisiveté, du dieu-plaisir, de l’alcool et de la drogue, en proie à la servitude de l’argent et du rendement, bref en proie au...”progrès”.
Cette société où l’on a sacrifié la dimension forcément humaine de l’homme pour une modernité “scientifique”, “technique”, “mesurable” [seuls critères de “leur progrès”], nouvelle religion, croyance des incroyants qui pénètre nos foyers, nos cœurs, sous mille couverts, à travers leur médias (TV, journaux, revues etc...), avec force persuasion.

C’est vers cette dérive, vide de sens et sans finalité qu’on te convie frère musulman, c’est cela l’appel du progrès!
Cet appel, alléchant pour les faibles et les complexés (infériorité, ex-colonisés etc), touche toutes les couches de notre société. Acquises à cette cause, ces “victimes consentantes”, à leurs agresseurs, à “ça”, s’identifient. Elles sont moulinées, travaillées, assimilées et recrachées, avec (enfin!) l’”unique”, la “sublime” impression de faire partie des cercles restreints de bourgeois “arrivés”, ou d’”intellos” intégrés, forts d’un “développement spirituel et matériel” souvent inversement proportionnels.
Pauvres pigeons, grassouillets, mais captifs, dans des cages dorées, par “leurs maîtres” parées, que ne voient-ils pas qu’il leur sera interdit de voler de leurs propres ailes! Vaines perspectives.
Contre cela, il nous faut résister, s’organiser, et lui préférer le culte pur rendu à Dieu Seul, pour le plaisir de Dieu Seul. Lui nous le rendra au centuple, et nous protégera de la débauche. C’est une foi qu’il se faut forger. Car, étrangement, elle ne doit pas s’arrêter aux portes de nos mosquées, mais elle devrait inspirer chacune de nos pensées ainsi que notre vie familiale et professionnelle et sociale. Bref cette foi devrait “transpirer” à travers toutes nos actions et nos relations avec autrui.
Ce livre est là aussi pour fédérer les espérances de ceux qui ne serait-ce qu’une fois ont été “gêné”, mis mal à l’aise, où montré du doigt, à cause de leur foi en l’Islam.
Lisez-le, même plusieurs fois, assimilez l’essentiel des arguments ici apportés, et, par la parole, par la plume, dans les occasions où habituellement vous baissiez ou grattiez la tête, levez-la en souriant, et défendez le bien le plus précieux que vous ayez: votre foi, votre religion, l’Islam, tant calomniée et incomprise.
Être musulman actuellement dérange, dans ce monde spirituellement vide, et le danger vient de partout si nous ne savons discerner le mal: depuis les missionnaires qui frappent à nos portes jusqu’aux formes les plus perverses de la propagande anti-islamique.
Si, outre les réfutations apportées, cet opuscule parvient à nous redonner et en particulier à nos jeunes, la fierté et la dignité d’être musulman dans ce monde agressif, alors son but est atteint.
Loin d’appeler à une révolte contre l’Occident [on vit en Occident, on mange en Occident, on profite des privilèges de l’Occident, nos droits fondamentaux sont “globalement” respectés en Occident et le sont moins dans certains pays musulmans], non, il s’agit de vivre l’Islam en Occident.
Si l’Occident est aujourd’hui malade, ne laissons pas cette maladie nous emporter. Le monde occidental a perdu conscience de la dimension spirituelle de l’homme, ainsi que de l’apport de la culture islamique à sa civilisation. Il nous incombe de la leur rappeler par l’exemple, par la préservation de cette culture islamique, la nôtre, en étant la vitrine de l’Islam, en Occident.
Notre survie en tant que musulman et le succès de l’Islam dans leur cœur est à ce prix. Il n’y a pas d’autres voies.
Conscient qu’une religion (quelle qu’elle soit) ne se propage pas au nom de tel ou tel dogme, mais souvent par un cheminement rationnel, les réponses ici apportées font largement appel à la raison et à des éléments vérifiables, pour les croyants ou les incroyants. S’inscrivant dans une perspective musulmane, le but de ce livre n’est pas prosélyte, en ce sens qu’il n’offre pas d’alternative, ni ne décrit l’Islam. Il s’adresse principalement à des musulmans. Mais tout lecteur impartial y trouvera des signes, des preuves pour ceux qui réfléchissent. Par conséquent, les plus vaillants d’entre nous pourront essayer d’amener des chrétiens, missionnaires ou non, amis intéressés et connaissances, à reconnaître les “faiblesses” évidentes de la Bible, à reconnaître les préjugés dont l’Islam est l’objet, et enfin les convier à découvrir l’Islam, le vrai visage de l’Islam.
À tous ceux-là, l’ultime récompense des bienheureux.
Le propos de ce livre n’est pas non plus de faire une critique gratuite de la Bible. Non. Notre foi étant agressé par des gens; ils nous invitent à délaisser les enseignements du Coran et à reconnaître en la Bible “la Parole de Dieu” ou les bons enseignements à suivre. Il nous fallait donc étudier leur “proposition”, leur Bible.
L’argumentation ne peut se satisfaire d’un postulat: “Non, non, ce n’est pas vrai! Puisque je vous dit!” Il fallait donc, sans rancune particulière, leur donner des raisons que la raison accepte, des raisons indépendantes de notre foi et par eux vérifiables.
Et nous ne sommes nullement responsables si la Bible semble crier qu’elle n’est pas la Parole de Dieu, ce ne sont pas les musulmans qui ont dénaturé et falsifié les prescriptions divines originelles. Notre but, en dévoilant cette face cachée de la Bible, est de prévenir la tentation éventuelle des musulmans à succomber à leur opération de charme. Par avance, cependant, il faut insister sur le respect que chaque musulman doit montrer envers les livres sacrés des chrétiens ou juifs, ainsi qu’envers les prophètes véridiques - paix sur eux. Si des allégations inconvenantes apparaissent dans ce livre, elles ne sont pas de notre fait mais imputables à leur propre livre, et citées comme exemples de falsifications.
Par ailleurs le monde chrétien n’est pas seul en cause, loin de là, car là n’est pas le seul péril. D’autres dangers seront évoqués dans le 2è chapitre.

Sachez bien cependant que les non-musulmans qui font preuve de respect vis à vis de notre religion, du Coran, et de notre prophète, alors NOTRE respect envers eux doit être total, c'est même une injonction importante du prophète. Ils ne sont pas en cause dans ce livre.
Nous sommes tous immensément reconnaissants aux savants musulmans qui se dépensent tous sans compter pour la cause de l’Islam, en particulier à M. Ahmad Deedat dont les études critiques de la Bible nous ont aidé à l’élaboration du premier chapitre, ainsi que l’œuvre grandiose du Cheikh Rahmatoullah Al Hindi: "Manifestation de la Vérité".
Ce livre n’a pas la prétention d’être exhaustif, ni répondre aux plus récentes attaques, ni, par ailleurs, couvrir en quelques lignes l’ensemble du problème pour chacun des points évoqués, dont certains nécessiteraient un livre entier. Modestement, il se veut une base de réflexion à approfondir, en puisant par exemple, dans la bibliographie donnée à la fin du livre.
Simplement, c’est une première ébauche, certes perfectible, aussi votre indulgence et vos critiques sont sollicitées afin de rendre meilleur le prochain travail.
Ce n’est en fait qu’un simple rappel de ce verset du Saint Coran, prophétisé il y a de cela 1400 ans (!). De façon merveilleusement concise, Allâh informe, prévient, et donne la solution, au prophète et à la Oummah :
“Ni les juifs, ni les chrétiens ne seront jamais satisfaits de toi, jusqu’à ce que tu suives leur forme de religion. Dis: “Certes, c’est la direction d’Allah (l’Islam) qui est la vraie direction”. Mais si tu suis leur passion après ce que tu as reçu de science, tu n’auras contre Allâh ni protecteur ni secoureur.”
Coran S2V120
La plus grande des récompenses, serait qu’Allâh Le Tout Puissant et Le Miséricordieux accepte et bénit cet humble effort pour le rappel et la diffusion de Ses prescriptions d’une Sagesse infinie.                    

 

 

                                                        Mohammad Amine Alibhaye - Ramadhan 1415/1995

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Mohammad Amine Alibhaye - dans L‘Islam en ligne de Mire
commenter cet article

commentaires