Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
18 novembre 2007 7 18 /11 /novembre /2007 15:29


Aveugles, conduits par un cœur aveugle, nous restons insensibles à tous les signaux de détresse de notre foi.
Pendant ce temps, eux se sont entraînés pour nous absorber. Ils sont devenus experts. Nous sommes devenus des moutons, assis sur notre passé, nos acquis, nos traditions, nos fortunes, priant Allâh pour qu’Il nous aide.
Allâh a aidé le prophète et ses compagnons, mais Il leur a aussi exhorté à s’entraîner avant chaque bataille. Et nous? Sommes-nous meilleurs que notre prophète, pour espérer l’aide d’Allâh sans effort?
L’art de se défendre et celui de la persuasion s’acquiert plus volontiers par l’exercice que par une prière de manchots (= sans sincérité), et lorsqu’on ne fait plus un travail pendant longtemps, on perd l’habitude de le faire, l’art de le faire. Nous avons perdu de notre audace, de notre témérité, de notre impétuosité. Nous n’avons plus fait ce travail de Daawah depuis 1000 ans. D’autres le font!

Cela commence toujours comme cela, d’abord une prédication timide, puis graduellement enhardie, puis vient l’appui médiatique, puis carrément les ouvrages contre l’Islam.

Les chrétiens frappent à nos portes chaque jour et nous jouons aux aveugles. Ils sont structurés, organisés, financés, comme nous le verrons plus loin. Leur littérature de propagande est publié dans les principales langues du monde (y compris et surtout l’arabe).

 

Description des 4 attitudes musulmanes

 

Lorsque ces gens nous visitent, ils sont toujours très polis, bien habillés et très prévenants.
Nous, musulmans, pour ne pas les vexer, les écoutons quelques minutes, puis ils nous laissent toujours un imprimé: dépliants, prospectus, livrets ou même des livres en couleurs, superbement reliés! Outre leur argumentation, maintes fois répétée avant leur prédication, et qui donc peut laisser des traces:
- QUATRE (4) cas peuvent se produire:

1) On jette leur imprimé
Du style: “faut pas regarder ni lire ça!”
Résultat: les enfants, dès que vous êtes partis, vont regarder et lire ça! On ne peut leur en vouloir, c’est naturel!
Qui aujourd’hui peut mesurer l’impact de cette lecture sur des esprits en formation?
Puis, ils reviendront et reviendront encore.

2) On garde “provisoirement” leur imprimé
Du genre: “j’y jetterai un coup d’œil plus tard...On peut s’informer non!”
Passe quelqu’un derrière vous, il voit un petit livre vert, décoré d’arabesque, ou un joli prospectus couleur avec un dôme oriental en première, le tout rempli de références et verset coraniques: d’après vous, que croira t-il à première vue?
Vous avez compris: on appâte le poisson avec ce qu’il aime!
Ces lectures sont pernicieuses, et ils donnent tellement de références coraniques, que...que...
De toute façon, ils reviendront encore et encore...

3) On n’ouvre jamais et on jette tout ce qu’ils glissent dans les boîtes aux lettres.
Ah, que voilà ceux qui sont à l’abri?
Pas si sûr! Ils ne lâchent jamais leur proie.
Dans ce cas, vous recevrez de leur centre de propagation, des U.S.A. souvent, un courrier qui vous est adressé personnellement, en français si vous êtes français, en anglais si vous êtes anglais!
Un courrier, rempli de superbes calligraphies arabes, qui vous contera l’histoire absorbante d’”Abdul Qadir”!

Là, il faut les féliciter!
Extraordinaire organisation: recueil des informations (musulmans, français ou anglais, adresse etc..), centralisation informatisée des informations, mailing de relance où chaque mot, chaque dessin est destiné à faire baisser nos gardes et poursuivre la lecture. Mailing expédié à des millions de musulmans, assurément, car on ne convertit pas 14 millions d’indonésiens sans moyens financiers et humains! On ne finance pas 60000 missionnaires (on ne parle pas des prêtres ou ecclésiastiques, mais des prédicateurs) de par le monde sans moyen ni organisation!
Savez-vous qu’en France, les Témoins de Jéhovah, secte chrétienne, ont des congrégations constituées spécialement d’EX- musulmans (Mulhouse par ex.)? Qu’ils ont converti des musulmans, à la Réunion, en France donc, mais aussi en Afrique francophone?

Par ailleurs, soyez certains qu’il ne s’agit pas de scénario-catastrophes. Rien de tout cela ne relève de la fiction, de l’imagination: toutes les pièces citées existent bel et bien (Réunion, France ou pays francophones) , tout autant que les faits et chiffres avancés. (Voyez leur reproduction infra)

Alors, demandez-vous: Qui est visé? À quel public est destiné tous ces dépliants, toute cette concentration d’énergie? Qu’est-ce qui est dans leur ligne de mire? L’Islam? Non, vous n’y êtes pas.
Crainte ou honte? Ouvrons les yeux: il s’agit de NOUS convertir tous, autant que nous sommes. Et l’Islam est leur point de mire.

4) Les autres musulmans: ceux qui “sont à l’abri”
Enfin il existe une quatrième catégorie de musulmans:
Ceux qui n’ont eu aucune visite, et ne lise rien des littératures susmentionnées, ni reçoivent aucune lettre, car “non-fichés”.
Ceux-là arrivent chez eux, se détendent un peu, font leur salaat (mieux en congrégation), mange avec leur famille, leur femme Fatima, leurs enfants Mohammed, Ibrahim et Khatidjah, puis enfin lisent le journal, regardent la “télé”, puis s’endorment d’un sommeil tranquille pour un repos mérité.
Ouf, ils sont à l’abri, eux, au moins eux.
Hum, hum...Rendez-vous au deuxième chapitre pour la réponse...

Partager cet article

Repost 0
Published by Mohammad Amine Alibhaye - dans L‘Islam en ligne de Mire
commenter cet article

commentaires