Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
18 octobre 2008 6 18 /10 /octobre /2008 16:10

Anas rapporte que le prophète (sws) a dit : « Parmi les signes de l’heure : le savoir s’amoindrira, l’ignorance et la débauche se propageront, les femmes deviendront nombreuses et les hommes s’amoindriront au point qu’il aura pour cinquante femmes un seul homme » [257]

            Pour beaucoup d’exégètes, cette diminution du nombre d’hommes est probablement liée aux nombreux conflits sanglants qui surgiront dans l’humanité. Cependant, Ibn Hadjar estime qu’il est encore plus probable que cela ne soit lié à cela. « Simplement-dit-il- Dieu fera en sorte que les couples engendrent plus de filles que de garçons. Ce fait est d’ailleurs en concordance avec la propagation de l’ignorance et l’amoindrissement du savoir » [257]

 

Le souhait de mourir pour fuir les malheurs

            Abu Hurayra rapporte que le prophète (sws) a dit « L’heure ne viendra pas que l’homme se passe devant la tombe d’un mort et s’exclame : « Oh si seulement j’étais à sa place ! » Ce ne seront pas les dettes qui lui feront dire ça, mais les malheurs. » [258]

 

Le rêve du croyant deviendra prémonition      

            Abu Hurayra rapporte que le prophete (sws) a dit « Lorsque l’heure approchera, le rêve du musulman ne sera pratiquement plus faux. Celui qui sera le plus franc aura les visions les plus justes. Le rêve du musulman est une partie parmi quarante-cinq parties de la prophétie. » [259]

            Les exégètes expliquent qu’à l’approche de l’heure, lorsque la lumière de la prophétie s’affaiblira et que les tentations s’accroîtront, Dieu préservera les siens de l’égarement par des visions qui n’auront guère besoin d’interprète tellement elles seront claires. [260]

 


[257] in ashra al-sa’a

[258] Rapporté par Bukhari et Muslim

[259] Rapporté par Bukhari et Muslim

[260] ashrat al-sa’a

 

 

 

 

Repost 0
18 octobre 2008 6 18 /10 /octobre /2008 16:09

 

Les hadith qui parlent de la multiplication des richesses avant l’heurs sont très nombreux. Nous avons déjà cité, dans des points précédents, deux d’entre ceux-là ; d’une part, celui de Awf Ibn Malik dans lequel le prophète (sws) « Compte ces six choses parmi les signes de la fin du monde : ma mort, puis la conquête de Jérusalem, puis une épidémie qui vous décimera, comme celle qui décime les troupeaux, puis une multiplication des richesses telle que si on donnait à un pauvre cent pièces d’or, il ne s’en réjouirait guère… », d’autre part celui de Adiyy Ibn Hatim dans lequel le prophète (sws) dit : « …Si tu vis assez longtemps, tu verras l’homme sortir avec une poignée d’or ou d’argent pour chercher à qui les donner sans qu’il ne trouve personne pour les accepter. »

            Umar Sulayman al-Ashqar cmmente que ctte prophétie fait partie de celles qui se réalisent plus d’une fois à travers le temps. « Déjà s’était-elle réalisée-dit-il-du temps du calife ‘Umar Ibn ‘Abn-Aziz. De même qu’elle devra se réaliser au temps du Mahdi et de Jésus fils de Marie comme l’attestent des textes clairs de la Sunna authentique. »[251]

 

Remarque

 

Certains contemporains du calife ‘Umar Ibn ‘Abd al-Aziz racontent qu’à son époque on apportait des sommes faramineuses pour les donner aux pauvres, mais on ne trouvait guère qui les accepterait. Pour Bayhaqi, c’est à son sujet assurément que le prophète (sws) a dit : « Il y aura à la fin de ma nation un calife qui dispensera les richesses sans compter. » [252] Pour d’autres exégètes, ces propos insinuent plus le Mahdi attendu. [253]

 

Les marchés se rapprocheront

            Abu Hurayra rapporte que le prophètes (sws) a dit : « L’heure ne viendra pas que les tragédies apparaîtront, que les mensonges s’amplifieront et que les marchés se rapprocheront. » [254]

            «  les marchés se rapprocheront »  suppose trois interprétations estime Yusuf al-Wabil : la première est qu’ils se rapprocheront dans les prix affichés ; la seconde est qu’ils se rapprocheront vu les moyens rapides de se déplacer d’un marché à un autre ; et la troisième est qu’ils se rapprocheront vu les moyens rapides de connaître le cours d’un marché à un autre. [255]

 


[251] al-qiyama al sughra

[252] Rapporté par Muslim

(253] Sharh Muslim

[254] Rapporté par Ahmad

[255] ashrat al-sa’a

 

Repost 0
18 octobre 2008 6 18 /10 /octobre /2008 16:08

Il n’y aura plus de bénédiction dans le temps

            Anas, ainsi qu’Abu Hurayra, rapportent que le prophète (sws) a dit : « La fin du monde n’aura pas lieu que le temps sera rapproché ; l’année deviendra semblable à un mois, le mois pareil à une semaine, la semaine pareille à une journée, la journée pareille à une heure, et l’heure pareille à une étincelle » [246]

            Les exégètes expliquent que cela signifie probablement qu’il n’y aura plus de bénédictions dans le temps en ce sens que le temps passera très vite sans que les gens ne fassent grand-chose d’utile. [247]

 

Les multiplications du commerce d’une façon étonnante.

            Ibn , Mas’ud rapporte que le Prophète (sws) a dit : « Avant l’heure, le salam deviendra particulier, le commerce deviendra très répandu à tel point que la femme aidera son époux dans le commerce, les liens de parenté seront rompus, les gens cacheront la vérité et produiront de faux témoignages, et le qalam (la plume) se manifestera » [248]

            « Le salam deviendra particulier » est expliqué par cet autre hadith qui énonce : « Avant l’heure, l’homme ne dira le salam à autre que s’il le connaît. » [249]. Et cela, nous le vivons au quotidien. Aujourd’hui en terre d’islam, et contrairement aux recommandations du prophète (sws), les gens ne se disent plus « as-salamu’alaykum » sauf s’ils se connaissent. Comme nous constatons aussi avec étonnement comment le commerce s’est répandu au point que comme l’a décrit le prophète (sws), « la femme aidera son époux dans son commerce »

            « les liens de parenté seront rompus, les gens cacheront la vérité et produiront de faux témoignages » ne nécessitent guère de commentaires tellement évidents.

            Yusuf al-Wabil explique enfin « la plume se manifestera »  par l’expansion des écrits. [250]

 


[246] Rapportés par Tirmidhi et Ahmad. Al-Albani le juge authentique. V. Ashrat al sa’a

[247] tuhfat al-ahwadhi et ashrat et al-sa’a

[248] Rapporté par Ahmad et autes. Al-Albani entre autre le juge authentique. ‘

[249] Rapporté par Ahmed et autres. Albani le juge authentique..

[250] ashrat al-sa’a

Repost 0
18 octobre 2008 6 18 /10 /octobre /2008 16:07

Dans le hadith de Gabriel que l’on vient de mentionner, le prophète (sws) cite parmi les signes de l’heure : « lorsque tu verras les va-nu-pieds, les pâtres se faire élever des constructions de plus en plus hautes. »

Qurtubi explique cela par le fait que « les bédouins s’accapareront du pouvoir du pouvoir et possèderont le pays par force ; ils acquerront ainsi des richesses grandioses et leurs ambitions se tourneront vers l’élévation de monumentales bâtisses qui les feront s’en jalouser les uns les autres. Et ce signe, nous l’avons vu à cette époque. » [231]

Dans le même sens, Ibn Radjab dit : « Ce hadith s’inscrit dans le même contexte que cet autre : « Lorsqu’on attribuera les hautes responsabilités à autres que les dignes garants, alors attends-toi à l’heure. » [232] Ainsi lorsque les va-nu-pieds et les pâtres qui sont réputés sont réputés ignorants et rudes deviennent les maîtres du pouvoir et de l’argent au point de s’en jalouser les uns les autres par l’élévation des bâtisses, alors l’organisation de la vie religieuse et civile s’altéreront. » [233]

Dans ce même ordre d’idées, le prophète (sws) disait : « L’heure ne viendra pas que les gens les plus comblés de ce monde seront les miteux fils de miteux. »

 

Les séismes deviendront fréquents

1- Abu Hurayra rapporte que le prophète (sws) a dit : « La fin du monde n’aura pas lieu que la science sera confisquée [235], que les séismes deviendront nombreux, que le temps sera rapproché [236], que les catastrophes se répandront, que les massacres deviendront nombreux [237] et que les richesses s’accroîtront parmi vous au point q’elles se déversent [238] » [239]

Ibn Hadjar commente qu’  « il y a eu à travers l’histoire énormément de séismes un peu partout à travers le globe, cependant, souligne t-il, le hadith semble faire allusion à un phénomène plus vaste et plus continu. » [240]

            Effectivement, les sismologues avancent qu’on est entré aujourd’hui dans une aire très sismique.

            2- Maslama Ibn Nufayl affirme que le prophète (sws) a dit « Avant l’heure, il y aura une épidémie sévère et après viendront les années de séismes. » [241]

            3- Ibn Hawala raconte : « Le prophète (sws) nous avait conseillé d’aller travailler à la périphérie de Médine pour nous faire un peu d’argent ; cependant, nous revinrent après une longue marche à pieds sans le moindre gain. Le prophète (sws), en nous voyant, lut la peine sur nos visages et dit : « Ô Seigneur ! Ne me les confiez pas, je n’aurai pas la force de les soutenir. Ne les confiez pas non plus à eux-mêmes car ils seront impuissants. Ne les confiez pas non plus aux hommes car ils en profiteront. », Puis, il nous dit : « Dieu vous ouvrira le Sham et la Perse au point que l’un de vous aura beaucoup de chamelles, beaucoup de vaches, beaucoup de moutons… », puis il mit sa main sur ma tête et dit : « Ô Ibn Hawala ! Si tu vois le califat s’établir en terre sainte, sache alors que les séismes, les tragédies et les évènements graves approchent ; l’Heure sera alors plus proche de l’humanité que ma main de ta tête. » [242]

            Khattabi explique que « ce hadith averti contre les dépassements des califes omeyyades qui s’étaient établis au Sham. » [243]

            Cependant, il pourrait s’agir aussi du second califat bien guidé qui s’établira vraisemblablement à Damas [244] car juste après l’établissement de ce califat, il y aura l’apparition des signes majeurs de la fin du monde qui déferleront très vite. [245]

 


[231] In al-îman

[232] Rapporté par Bukhari et autre

[233] djami’u-l-‘ulumi wa-l-hikam

[234] Rapporté par Tirmidhi et Ahmad. Albani le juge authentique. (In ashrat al sa’a)

[235] Voir “ L’Islam deviendra méconnu”

[236] Voir le point suivant

[237] Voir « les massacres atroces entre musulmans »

[238] Voir «  La multiplication des richesses »

[239] Rapporté par Bukhari

[240] fath al-Bari

[241] Rapporté par Ahmad et autres

[242] Rapporté par Ahmad et Abu Daoud. Al-Albani le juge authentique (in ashrat al sa’a)

….

[245] Voir l’avant-propos des signes majeurs de la fin du monde

 

Repost 0
18 octobre 2008 6 18 /10 /octobre /2008 16:06

Umar raconte qu’un jour qu’ils étaient avec le prophète (sws) un homme aux habits d’une blancheur éclatnte et aux cheveux bien noirs que personne ne connaissaient à Médine et qui, curieusement, ne présentait pas de signe de voyage, était venu s’asseoir devant le prophète (sws) ; il mit ses genoux contre les genoux du prophète (sws) et ses mains sur les cuisses du prophète (sws) puis dit : « Ô Muhammad ! Informe-moi de l’Islam ? » Le prophète (sws) dit : « L’Islam est que tu fasses le témoignage qu’il n’y a pas d’autres divinités que Dieu, et que Muhammad est son messager, que tu accomplisses la prière, que tu verses la zakât, que tu jeûnes le mois de ramadan, et que tu accomplisses le pèlerinage à la maison (de Dieu) si tu es capable de l’accomplir. » L’homme dit : « Tu as dit vrai » alors on s’étonna du fait qu’il le questionne et juge sa réponse ! Puis il ajouta : « Informe-moi donc de l’Iman (la foi) » Le prophète (sws) dit :  « La foi consiste à croire en Dieu, en ses anges, en Ses Livres, en Ses messagers, au jour dernier, et en la prédestination, bonne ou mauvaise. »L’homme dit de nouveau : « Tu as dit vrai » puis ajouta : « Informe-moi maintenant de la bienfaisance ? » Le prophète (sws) dit : « La bienfaisance, c’est adorer Dieu comme si tu le voyais, et si tu ne le peux pas, alors sache qu’il t’observe. » L’homme ajouta : informe-moi donc de l’heure ? Le prophète (sws) lui dit : « Celui qu’on questionne n’en sait pas plus que celui qui questionne. » L’homme lui dit : « informe-moi alors des signes qui la précède ? » Le prophète(sws) dit : « lorsque la servante engendrera au maîtresse, et que tu verras les va-nu-pieds, les pâtres se faire élever des constructions de plus en plus hautes. » Umar poursuit : Trois jours plus tard, le prophète (sws) me dit : « Umar ! Sais-tu qui me posait les questions l’autre jour ? » Je lui répondit : « Dieu et son messager en savent davantage. » Il me dit :  « C’était Gabriel qui était venu vous apprendre votre religion » [227]

Ce hadith fantastique est baptisé  « le hadith de Djibril (Gabriel) ». Il englobe une multitude d’enseignements parmi lesquels : Dieu seul connaît le terme de l’heure. Cette vérité fondamentale est aussi attestée par de nombreux textes du Coran et la Sunna dont ce verset coranique : 187. Ils t’interrogent sur l’heure : « Quand arrivera-t-elle ? Dis : « Seul mon seigneur en a connaissance… » (al-A’raf, 187). Cependant , et malgré cela, il s’est manifesté parmi les musulmans, de temps à l’autre, certaines personnes qui ont prétendu connaître le terme de l’heure. Ibn Taymiyya disait que la plupart de ceux-là étaient des menteurs et des fourbes qui parlaient sans le moindre savoir. [228] [229]

            L’interprétation par les exégètes des propos prophétiques : « la servante engendrera sa maîtresse » différent selon le sens qu’on donne au mot « servante. » Pour la majorité, le sens visé est le sens usuel du terme, et ainsi expliquent-ils ce signe par la multiplication des conquêtes musulmanes par le biais de leurs maîtres des enfants qui seront en quelque sorte leurs maîtres aussi. Pour d’autres, tel Ibn Hadjar, cette interprétation est quelque peu faible car d’une part, le fait que les captives de guerre engendraient des enfants de leurs maîtres était déjà répandu du temps du prophète (sws) ; et d’autre part, ce hadith laisse supposer quelque chose d’étrange, quelque de contrzire à la normale. Pour ces raisons, interprètent-ils le mot « servante » par « servante de Dieu » c’est-à-dire la femme en générale ; ainsi, le fait que « la femme engendrera sa maîtresse » est une allusion au fait que les enfants deviendront ignobles et traiteront leurs mères comme les seigneurs traitent leurs servantes. Le terme « rabbataha » qu’on a traduit par « maîtresse » signifie aussi « éducatrice. » Ainsi, l’interprétation pourrait être : « la femme engendrera son éducatrice. » Ibn Hadjar ajoute que cette dernière interprétation est plus vraisemblable à ses yeux. [230] Cette interprétation est d’autant plus plausible avec  l’apparition d’un phénomène récent que les spécialistes appellent « enfants tyranniques » pour désigner cette propension qu’ont certains enfants à s’emparer de l’autorité dès leur plus jeune âge.

 


[227] Rapporté par Bukhari et Muslim

[228] In-al-qiyama al-sughra

[229] Umar Sulayman al-Ashqar fait toutefois remarquer que les propos d’Ibn Taymiyya ne s’appliquent pas à certains imams réputés par leur savoir et leur piété tels Tabari et Suyuti- qui ont eux aussi parlés de cela mais en ce basant par erreur sue des hadith apocryphes qu’ils ont crus authentiques.

[230] fath-al-Bari

 

Repost 0
18 octobre 2008 6 18 /10 /octobre /2008 16:03

Le premier signe précurseur de la fin du monde

 

Sahl Ibn Sa’d rapporte que le Prophète (sws) a dit « J’ai été envoyé moi et l’heure comme ces deux » et il montre ses deux doigts, l’index et le majeur, accolés. [217]

Pour les exégètes, ce hadith informe que l’heure est proche. Cependant ils ne sont pas d’accord sur son interprétation ; pour les uns, le prophète (sws) insinue par-là qu’entre lui et l’avènement de l’heure, il n’y aura plus d’autres prophètes. Pour d’autres, il insinue qu’il ne reste de ce monde comparé à ce qui est déjà passé depuis sa création que l’équivalent du petit bout du majeur qui dépasse l’index par rapport à tout le doigt. [218]

 

Le fait que la lune se soit fendue

Il est dit dans le Saint Coran « 1. L’heure approche et la lune s’est fendue. 2. Et s’ils voient un prodige, ils s’en détournent et disent : « Une magie persistante ». 3. et ils [le] traitent de mensonge et suivent leurs propres impulsions, or chaque chose arrivera à son terme [et son but] » [219]

 

Anas rapporte que les païens mecquois avaient demandé au prophète (sws) un signe qui soit le gage de sa sincérité. Le Prophète (sws) leur montra alors comment la lune se fend à son injonction. [220]

Ibn Hadjar commente que ce fait a aussi été rapporté par Ibn Mas’ud, Ibn ‘Abbas, ‘Ali, Hudayfa et autres. [221]

Ibn Kathir déclare dans son exégèse : « Tous les ulémas musulmans sont d’accord pour dire que ce fut là un de ses plus grands miracles. »

 

Remarque

Les savants astrophysiciens contemporains ont découvert une très large crevasse dans la lune qui pourrait être la trace de cet événement.

 

Les faux prophètes

1- Abu Hurayra rapporte que le prophète (sws) a dit : « L’Heure ne viendra pas que se manifestent une trentaine de fourbes imposteurs chacun d’eux se proclamant être le messager de Dieu. » [222]

2- Thawban rapporte que le prophète (sws) a dit : « Il se manifestera parmi ma Nation trente menteurs chacun d’eux se proclamant être un prophète ; or je suis le sceau des prophètes, il n’y aura pas de prophète après moi ». [223)

Les exégètes expliquent que ces hadith considèrent les faut prophètes qui ont eu une certaine influence sur les gens et non tous ceux qui se sont targués d’être des prophètes.

Parmi les faux prophètes célèbres, on peut citer « Musaylama » qui s’est manifesté du vivant même du prophète (sws) et que ce dernier a baptisé « al-Khab » (le menteur). Musaylama a reussi à réunir des hommes autour de lui et à combattre les compagnons de prophète (sws). Il fut, par la grâce de Dieu, annihilé ainsi que les siens par l’armée du premier calife de l’islam lors de la célèbre bataille d’al-Yamama.

On peut citer aussi « al-Mukhtar Ibn Abi Ubayd al-Thaqafi » qui s’est manifesté du temps des compagnons du prophète (sws). L’envoyé de Dieu (sws) avait d’ailleurs prophétisé sa venue en affirmant :  « Il aura à Thaqif un menteur et tyran. » Pour les compagnons du prophète (sws) il n’y a nul doute : « le menteur », c’est lui et « le tyran » [224] al-Hadjdjadj Ibn Yusuf al-Thaqafî.

On peut aussi citer aussi « Mirza Ghulam Ahmad » qui s’est manifesté au Pendjab au 19ème Siècle et qui est le fondateur de la secte hérétique des « Ahmadiyya ».

 

L’embellissement des mosquées

Anas rapporte que le prophète (sws) a dit « L’heure ne viendra pas que les gens se flatteront de leurs mosquées. » [225]

Anas commente : « Ils  se flatteront de les avoir bâties, cependant ils ne les rempliront que peu. Leurs congratulations ne concernent que l’embellissement. » [226]

 

 

Tiré du livre Prophéties et Signes de la fin du monde

Auteur : Zerrouk CHERIF-ZAHAR

 


[222] Rapporté par Bukhari et Muslim

[223] Rapporté par Abu Dawud et Tirmidhi

[224] Rapporté par Muslim

[225] Rapporté par Nasa’i

[226] Rapporté par Bukhari

Repost 0
7 octobre 2008 2 07 /10 /octobre /2008 15:45

 Les événements récents nous rappellent que le racisme demeure effréné. Comment peut-il finir ? Seulement la compréhension et l'éducation peuvent finir le racisme. Les gens doivent se rendre compte que Dieu a créé tous les humains d'un couple. La race humaine entière est donc un grand famille étendu. Dieu dit :

 

1.      Ô hommes! Craignez votre Seigneur qui vous a créés d'un seul être, et a créé de celui-ci sont épouse , et qui de ces deux là a fait répandre (sur la terre) beaucoup d'hommes et de femmes (Sourate 4:1)

 

2.      13. Ô hommes! Nous vous avons créés d'un mâle et d'une femelle, et Nous avons fait de vous des nations et des tribus, pour que vous vous entreconnaissiez. Le plus noble d'entre vous, auprès d'Allah, est le plus pieux. Allah est certes Omniscient et Grand-Connaisseur(S49:13)

 

Le plus noble est le meilleur dans la conduite. De telles personnes peuvent appartenir à n'importe quelle race ou pays. Ce qui importe vraiment est leur conduite et comportement.

 

C'est pourquoi le prophète Muhammad(sws) dans une annonce publique a dit que les Arabes ne sont pas supérieurs aux non-Arabes, et une couleur n'est pas supérieure à l'autre. Il a également dit que les gens devraient obéir leur chef même si il est une personne noire.

 

En outre, nous devons comprendre qu'aucune race n'est supérieure à l'autre. Quand nous voyons un jardin avec beaucoup de différentes fleurs nous apprécions la beauté de l'arrangement entier. Nous n'avons rien contre la couleur de n'importe quelle fleur parce que chacun contribue quelque chose à la beauté du jardin

 

D'une manière semblable nous pouvons voir le monde comme jardin décoré des personnes de différentes couleurs. Apprécions que chaque variété de personnes contribue quelque chose à l'épice de la vie en ce monde. Dieu dit : Il a nommé lui-même une personne noire, Osamah, fils de Zaid, pour mener un groupe de travail musulman.

 

En raison de suivre ces enseignements, beaucoup de personnes peuvent finir le racisme dans leurs pensées et actions. Vous pouvez encore voir l'harmonie raciale aujourd'hui dans les mosquées des villes cosmopolites. Là vous trouverez des personnes de diverses couleurs adorant ensemble, tous avec le statut égal avant Dieu. Riche ou pauvre, noir ou blanc, roi ou indigent toute la ligne côte à côte à adorer. Aucune attention spéciale à n'importe qui basé sur la couleur ou le statut social. Dans beaucoup de mosquées le chef est noir et les disciples blancs. Il n'y a aucun un tel concept comme " ; mosque" noir ; ou " ; mosque." blanc ; L'Islam enlève de tels concepts destructifs.

 

1-Allah est le nom de Dieu employé par les chrétiens et les juifs arabophones, et par Muslims de chaque langue.

 

2-La paix  et les bénédictions d'Allah, soient sur ses messagers Muhammad, Jésus, Moïse et d'autres.

 

 

Repost 0
Published by brochure d islaminfo - dans Message en une minute
commenter cet article
18 septembre 2008 4 18 /09 /septembre /2008 16:26


 

La rouille, la lassitude des « combattants », la motivation qui s’effrite, les « stratégies » divergentes, l’évolution des mentalités (nous sommes à l’aube du XXIème siècle !), l’absence de chef de « guerre », de hiérarchie, de clergé, etc ; tout semble jouer contre cette religion qualifiée comme « hiérarchique », « barbare », « rétrograde »… »Son épée » continue cependant de transpercer les cœurs d’innombrables femmes et hommes, même aujourd’hui- malgré l’adversité, les énergies et pouvoirs énormes de personnes dont l’intérêt de maintenir l’obscurantisme, en cachant de la conscience des peuples, des valeurs essentielles à une vie de bonheur et de félicité, en union avec le Créateur. Malgré ceux, nombreux, dont le fonds de commerce consiste à maintenir dans l’inconscient collectif l’image de l’épée de l’Islam, de la barbarie islamique ; il se trouve que, selon les Nations Unies, sur la base de statistiques minorées  par certains pays, en 1991, 1325 millions d’êtres humains sont musulmans. Soit donc, péniblement, bien sûr, la première religion au monde devant les catholiques. Loin devant les athées, très loin devant les protestants, hindouistes, ou bouddhistes.

Ces « malheureux », sont-ils tous devenus fous ?

« Mais…cela est évident ! »

Sont-ils, ces « malheureux » si désespérés pour en arriver « « là » ?

C’est vraisemblable. »

Ont-ils donc subi un lavage de cerveau ?

« En ont-ils un ? »

Ne savent-ils pas que l’expression « musulman fanatique » est désormais un pléonasme ?

Ne savent-ils pas que « musulman », « extrémiste », « terroriste », sont synonymes ?

« C’est évident pourtant, cela rime avec islamiste ! Il n’y a pas que ça à la télé et dans la presse. Oh, les pauvre ! »

Arrêtons ces spéculations, en nous nous tous programmées, et demandons l’avis des premiers intéressés, ces « fameux » musulmans. Oui, l’on me soutiendra qu’un fou ne dira jamais qu’il est fou ! A cela je réponds par une question : choisit-on, librement, de devenir fou ?

Car vont suivre les témoignages d’hommes et des femmes qui ont été récemment volontairement « vaincus » par la même « EPEE », l’épée de l’Islam. Ils sont de pays différents, parlent des langues différents et ont des passés différents. Leurs adresses actuelles sont aussi souvent que possible données.

Peut-être, aimeriez-vous leur demander ce qu’ils ressentent, pour avoir été, eux frappés par L’EPEE DE LA VERITE ?

Prenez, je vous prie, quelques minutes pour lire les pages qui suivent, puis évaluez leur « folie ».

 

 

 

Repost 0
Published by Mohammad Amine Alibhaye - dans Le Sabre ou le pouvoir de l’Islam
commenter cet article
18 septembre 2008 4 18 /09 /septembre /2008 16:22

6) Le mois de la pitié

La pitié est l'un des grands attributs d'Allah. Elle est également quelque chose qui est exigée d'un musulman. Le prophète (sws) a dit, « il n'est pas de nous, la personne qui ne respecte pas nos aînés et ne montre pas la pitié à nos jeunes. » En mois de Ramadan, nous avons l'occasion de rebrancher nos cravates de parenté, de renforcer les liens de la confrérie et de montrer la bonté et la considération vers d'autres.

 

7) Conservation de temps

Ramadan est une occasion pour que nous nous formions pour utiliser notre temps plus effectivement. La nuit et le jour continueront sur leurs cours d'ensemble indépendamment de ce que nous faisons dans eux, et avec chaque jour de dépassement nous sommes plus près de nos tombes. Ramadan nous enseigne à tirer bénéfice de notre temps ; jeûnant pendant le jour, priant pendant la nuit, donnant la charité et exposer le Qur'an. Nous devrions également le reflet sur combien de musulmans étaient présents avec nous dernier Ramadan mais ne sommes plus parmi nous ; ceci  devrait nous encourager à tirer le meilleur de ce Ramadan

 

8) Le du'a de la personne de jeûne n'est pas refusé

 Le du'a de la personne de jeûne n'est pas refusé  Par conséquent nous devrions utiliser ce mois pour le du'a, particulièrement en ces périodes qui sont recommandées comme avant iftar. Ceci devrait être encore intensifié dans les dix dernières nuits à la recherche de laylat-Al-qadr. Chacun de nous a beaucoup de besoins est maintenant l'heure de demander à Allah sa générosité et aide, n'importe comment insignifiant le besoin peut sembler être.

 

9) Le ménage musulman dans Ramadan.

 La maison musulmane dans Ramadan vient vivant avec le culte et le récit du Qur'an. Le mari et l'épouse aident un un autre dans  la droiture et la piété ; ils encouragent leurs enfants à jeûner, à prier et exposer le Qur'an. Ramadan est l'heure d'enseigner nos enfants au sujet de sacrifice et de générosité et la confrérie de l'Islam ; même un iftar simple où nous invitons nos familles et amis ira un long chemin. Cependant, ceci peut seulement avoir lieu si nous d'abord prenons nous-mêmes l'initiative et montrons un bon exemple. La responsabilité est sur nous pour mettre en application tout les bon en premier lieu et pour enseigner alors nos enfants au sujet de la beauté de Ramadan et de l'Islam.

 

10) Un mois des mémoires

 

 

 

 Tiré de « 30 Leçons pour ceux qui jêunent »  par Aa’id Abdallah al-Qarni

Repost 0
Published by Ad`id Abdallah-Qarni - dans Ramadan
commenter cet article
13 septembre 2008 6 13 /09 /septembre /2008 17:04

Le Saint Coran est plein de vérités, et ses commandements sont si pratiques et exempts de mystères et de doctrines dogmatiques

 

Ayant été un Catholique Romain, j’avais l’occasion d’étudier la foi Catholique avec ampleur. Je faisais de mon mieux pour me convaincre que le catholicisme était la vraie et seule foi, mais hélas, ses mystères, ses dogmes et le ‘credo obligatoire’ ne m’ont pas permis de rester en paix. J’ai commencé à rechercher la vérité pendant beaucoup d’années tout à fait silencieusement.

Dans l’hindouisme et le Bouddhisme, j’ai trouvé ‘des creux’ qui m’ont laissé la seul alternative : étudier l’Islam. A un certain temps, j’ai détesté l’Islam. Je n’avais pas d’amis Musulmans, pour le fait que l’Islam était si répulsif à moi que je ne voulais même pas m’associer avec ses partisans. Brusquement, j’ai rêvé que des livres sur l’Islam pourraient faire de moi un nouveau homme. Je fus devenu graduellement intéressé aux beaux commandements de l’Islam pour devenir plus sérieux. J’ai commencé à aimer l’Islam à cause de sa trajectoire droite et non-mystérieuse. Il est propre et simple, plutôt plein d’études si profondes que j’ai bientôt senti qu’il est inévitable de s’en approcher.

Le Saint Coran, duquel j’ai lu quelques passages, m’a touché avec sa merveille simplicité, car j’avais l’idée qu’il n’y avait aucune chose qui pourrait rivaliser la Bible. J’ai constaté, cependant, que j’étais fautif. En effet le Saint Coran, est plein de vérités, et ses commandements sont si pratiques et exempts de mystères et de doctrines dogmatiques ce qui m’a fait glisser dans la paix et Amitié que contient l’Islam.

 

                                                                                           Moomin Abdour-Razzak

                                                                                           Selliah, Ceylon

 

Si les Britanniques et les Européens se convertissent à l’Islam, ils seront de nouveau les forces les plus puissantes

Il n’y a aucun version de christianisme qui est satisfaisante. Les Chrétiens croient qu’à cause du péché d’Adam et Eve, tous les êtres humains naissent dans un état de péché original, et ils sont incapable de mériter le paradis par leurs propres actions. Les Musulmans, cependant, ne croient pas que les gens sont punis pour le péché d’Adam et Eve. Ils croient que tout être humain naît innocent, et ne peut perdre son espoir en Paradis que ses propres péchés, et c’est quand il devient assez grand qu’il devient coupable ou délibéré de ses fautes.

Si les Britanniques et les Européens se convertissent à l’Islam, ils seront de nouveau les forces les plus puissantes. Les Musulmans Britanniques et européens sont parmi les meilleurs.

Khadija F.R.Fezoui

L’Angleterre

 

Pourquoi je suis un Musulman ?

Ma première formation religieuse était dans la foi Chrétienne. Cependant, cela était une matière de naissance et non pas de choix_ notre première formation religieuse était généralement dans la foi de nos parents. Ensuite, notre religion devint une habitude. Nous, cependant, interrogeons et examinons tout hormis notre foi religieuse, surtout s’il s’agit du Christianisme.

La Bible Chrétienne, le manuel scolaire du Christianisme, est un livre que j’ai lu beaucoup de fois. Je doute qu’il y a une personne qui me frissonne pas en lisant ses pages, remplis de sang, de tuerie, de rapine de destruction, avec ses contes d’inceste, de viol et d’autre vile obscénité. En effet, après avoir lu la bible on ne peut obtenir que l’étonnement vis-à-vis de la nature de ce « Dieu des Chrétiens »

Presque chaque maison Chrétienne contient la Bible, mais il est utilisé généralement comme un décor. S’il était la coutume de l’imprimerie de délivrer ce livre avec les bords non coupés, il resterait, aucun doute, beaucoup d’années ainsi. Charles Francis Potter, D, D., dans son livre « l’histoire de la religion » écrit : « la bible Chrétienne peut être « le livre que personne ne connaît » en Amérique, mais le Coran  est le livre que tout le monde lit chez les Musulmans ». Effectivement, l’avantage du Christianisme est que la bible est « le livre que personne ne connaît ». La Bible était la première cause qui m’a éloigné du Christianisme.

Ayant perdu tout intérêt dans le Christianisme, j’ai commencé une étude sur d’autres religions mondiales, ainsi plusieurs « ologies » et « ismes ». Tout cela fut suivi par l’agnosticisme et l’athéisme. Cependant, je crois qu’il y a dans l’espèce humaine une certitude inné et profondément enracinée qui persiste dans la proclamation du fait qu’il y a un Dieu (Allah), un créateur Divin, Maître de l’univers. Mais non Dieu qui se glorifie par l’effusion de sang par les atrocités et par la sensualité. C’était cette « certitude innée » qui m’a poussé à commencer une étude supplémentaire sur les religions.

J’ai trouvé que l’Islam appelle à la raison. Il ne contient pas le pessimisme du Bouddhisme ; ni la non divinité du Shintoïsme ou du Confucianisme, ni est-il une religion d’amas d’argent. J’ai trouvé qu’il invite et encourage la poursuite de la connaissance. Les pages d’histoire sont remplies de faits qui citent les gênes que le Christianisme avait posées dans le chemin du progrès et de la civilisation. C’était un hadith du Prophète Mohammad qui dit : « Celui qui prend un chemin pour la connaissance, Allah le dirigera vers le chemin du Paradis ; les anges étendent leurs bras pour recevoir celui qui cherche la connaissance ; la supériorité d’un homme savant sur un adorateur ordinaire est comme celle de la pleine lune sur les étoiles »

Je n’hésite pas à affirmer que si l’Islam était mieux connu dans le monde occidental, il stupéfierait le monde civilisé par son gain d’adhérents. La raison pour laquelle il n’est  pas bien connu, c’est la difficulté d’obtenir une littérature même impartiale qui concerne la foi Islamique. Cependant, je suis sûr que le temps rectifiera cette condition.

Pour conclure, je souhaite déclarer que je suis très heureux d’ajouter ma voix aux millions qui proclament lâ ilâha illaAllah, Mouhammad-our-Rasouloullah (il n’y a point de divinité en dehors d’Allah et Mohammed est Son Messager).

Harry E. Heinkel

 

 

 

Edition : Daroussalam

Repost 0
Published by tire du livre. edition DAROUSALAM
commenter cet article