Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
29 décembre 2008 1 29 /12 /décembre /2008 14:37

1-      Aïsha rapporte que le prophète (sws) a dit : « Ma Nation se punie à la fin des temps par un engloutissement, une métamorphose et un jet de projectiles. » elle lui dit : « Serons-nous anéantis alors que parmi nous, il y a des vertueux ? ! » Il répondit « Oui, lorsque la bassesse se propagera. » [261]

2-      Sahl Ibn Sa’ad rapporte que le Prophète (sws) a dit : « Ma nation sera punie à la fin des temps par un engloutissement, une métamorphose et un jet de projectiles. » Certains lui dirent : « Quand cela aura-il lieu ô messager de Dieu ? » Il dit « Lorsque la musique et les filles de mœurs légères se propageront. » [262]

3-      Abu Malik rapporte que le Prophète (sws) a dit : « Il y aura des gens parmi ma nation qui légaliseront la luxure, la soie, le vin et la musique ; certains descendront au pied d’une tour et lorsque le soir le pauvre vient les solliciter pour quelques besoins, ils lui diront : « reviens demain ». Dieu les frappera alors de nuit et fera tomber la tour sur eux. D’autres seront transformés en singes et en porcs jusqu’au jour dernier. » [263]

4-      Abu Malik rapporte aussi que le prophète (sws) a dit «  Des gens de ma nation boiront le vin qu’ils nommeront autrement ; des musiciens devant eux leur animeront des concerts. Dieu les engloutira alors la terre et transformera certains autres en singes et en porcs. » [264]

Ce hadith fantastiques englobent un ensemble de vérités parmi lesquelles la prophétie que la bassesse se propagera parmi des membres de sa Nation au point que les musulmans se permettront-comme on le constate aujourd’hui plus que de tout temps- la luxure, le vin et la musique. Le portrait que donne le prophète (sws) semble décrire ces boîte de nuit qui poussent en pays musulmans à la grande stupéfaction des vertueux comme des champignons. Le pouvoir corrompu semble légaliser cette débauche. Il nous reste plus qu’à prier le Seigneur de nous préserver des malheurs qu’il a promis contre ces dépassements.

            L’engloutissement par la terre-commentent certains exégètes- a eu lieu à travers l’histoire dans plusieurs pays d’Orient et d’Occident. Mais, il ne s’agit là que d’un simple avant goût de ce que sera le châtiment terrible de l’au-delà. C’est surtout un avertissement certain pour les pervers afin qu’ils retournent vers Dieu et se conforment à ses lois.

            Pour les exégètes, la métamorphose promise aux pécheurs en singe et en porcs est de deux types : une métamorphose réelle comme celle qui a touché jadis certains pécheurs parmi les fils d’Israël  qui avaient profanés la sacralité du sabbat et une métamorphose des mœurs seulement. Cette dernière métamorphose sera certainement perceptible par le fait que les pervers musulmans ressembleront dans leurs habitudes aux singes-dont la particularité est d’imiter bêtement les attitude des autres- et aux porcs-dont la particularité est de n’avoir aucune jalousie pour sa femelle. Ce type de métamorphose se concrétise chez les pervers musulmans de plus en plus ; l’autre, la transformation physique, se réalisera vraisemblablement lorsque la dépravation morale atteindra son regrettable apogée.[265]

 

Le siège des musulmans à Médine.

            Ibn Umar rapporte que le prophète (sws) a dit  «  Bientôt, les musulmans seront acculés à Médine au point que leur plus lointaine défense sera cantonnée à Silah » [266]

Silah est un emplacement proche de la ville de Khaybar à quelques cent cinquante kilomètres au nord de Médine. Pour les exégètes, ce siège n’a pas encore eu lieu. Certains pensent qu’il s’agit du siège qui aura lieu du temps de l’Antéchrist. Cependant, il n’est pas impossible que cela se produise avant. Dans un autre hadith, le prophète (sws) annonce : « A ses débuts, l’Islam était incompris et ses adeptes considérés étrangement. Et c’est ainsi qu’il redeviendra un jour, autant qu’à ses débuts. Ses adeptes seront alors rassemblés au Hedjaz comme se replie le reptile dans son trou . » [267]

 

Le fait que la péninsule arabique redevienne un ensemble de prairie vertes et de fleuves.

            Abu Hurayra rapporte que le prophète (sws) a dit «  La fin du monde n’aura pas lieu que la péninsule arabique ne re devienne un ensemble de prairie et de fleuves. » [268]

            Certains exégètes contemporains interprètent ce hadith par ce que l’on voit aujourd’hui en Arabie comme puits qui jaillissent et cultures florissantes. Mais pour d’autres, ce hadith est autrement plus fantastique que cela. Zandani relate les propos d’éminents géologues contemporains qui certifient que la péninsule arabique fut durant l’ère glacière véritablement verte de prairies et de fleuves et qu’avec le retour de cette ère géologique, elle le redeviendra aussi. Zandani raconte dans une de ces conférence : «  J’ai une fois dit à l’un d’eux : « Comment le prophète (sws) a-t-il donc su qu’elle était verte de prairie et de fleuves ? » Il m’a répondu : « Il adu le savoir par le biais des savants perses ou égyptiens. Ils avaient une très grande civilisation. » Je lui ai alors rétorqué : « Et qui selon vous lui a fait savoir qu’elle le redeviendra ?! A ces mots, le géologue qui était débout, s’assit et mit sa main sur son front, puis après quelques instants, il murmura : « je ne vois pas ! »

 

La venue d’al-Qahtani et du Djahdjah

1-      Abu Hurayra rapporte que le prophète (sws) a dit : « L’heure ne viendra pas que n’apparaisse un homme issu de Qahtah (269] qui conduira les gens de son bâton. » [270]

« Il conduira les gens de son bâton. », expliquent les exégètes, est une parabole pour signifier qu’il les mènera d’une main de fer et qu’ils se soumettront à ses ordres. Mais, est-ce qu’il les conduira vers le bien ou bien vers le mal ? Telle est la question-souligne ‘Umar Sulayman al-Ashqar car- dit-il- aucun hadith prophétique ne l’indique. [271]

            Cependant, Ibn Hadjar cite dans son Fath al-Bari certains propos de compagnons du prophète (sws) qui affirment qu’il s’agit bien d’un calife vertueux. [272]

2-      Abu Hurayra rapporte aussi que le prophète (sws) a dit : « La nuit et le jour ne s’arrêteront pas de tourner q’un homme (parmi les mawali [273] dit « al-Djahdjah » règnera. » [274]

Beaucoup d’exégètes ont  assimilé ce Djahdjah à l’homme de Qahtan. Cependant, ce dernier est un Arabe de pure souche comme en témoigne son origine et l’autre n’en n’est pas un comme en témoigne le rajout rapporté par Tirmidhi et Ahmad. [275]

 


[261] Rapporté par Tirmidhi. Al-Albani le juge authentique

[262] Rapporté par Ibn Madja. Al-A Albani le juge authentique

[264] Rapporté par Ibn Madja. Al-Albani le juge authentique

[265] ashrat al-sa’a

[266] Rapporté par Abu Dawud et autres. Al-Albani le juge authentique

[267] Rapporté par Muslim

[268] Rapporté par Muslim

[269] Qahtan est l’ancêtre éponyme des Arabes de sud ou Yéménites.

[270] Rapporté par Bukhari et Muslim

[271] al-qiyama al-sughra

[272] in ashrat al-sa’a

[273] pluriel de mawla; attribut donné de l’islam aux convertis non arabes qui avaient étés affiliés à une tribu arabe par le lien de rattachement (al-wali)

[274] Rapporté par Muslim. Le rajout entre parenthèses est rapporté par Tirmidhi et Ahmad de source authentique.

[275] in ashrat al-sa a et al-qiyama al-sughara

 

 

           

 

 

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires